Bonjour et bienvenue !

 

Je suis Catherine !

J’ai travaillé pendant 20 ans en tant que salariée dans la même entreprise qui était très plaisante, mais de jour en jour, je perdais ma lumière intérieure, ma joie de vivre. Je faisais les choses par habitude mais je ne m’épanouissais plus. J’étais en pilotage automatique, tout était programmé, mes semaines (boulot/dodo, train-train quotidien, enfants…), mes week-end étaient prévus 6 mois à l’avance, je n’avais plus le temps pour l’imprévu, plus de temps pour apprécier chaque moment et le vivre en toute conscience au moment où j’en avais envie.

 

Ma tête était remplie de post’it pour penser à toutes ses obligations mais j’avais juste oublié de vivre ma vie, ma vraie vie, celle qui me fait vibrer.

Un jour, mon corps n’a plus suivi le rythme que je lui imposais, il n’avançait plus, je ne tenais plus debout, je ne pouvais plus aller travailler et restais allongée 1 mois ½. J’avais des vertiges, un état d’épuisement, des vomissements, un mal être et une tristesse, je ne me sentais plus à ma place.

J’ai compris que mon corps me parlait, il fallait que je reprenne ma vie en main.

J’ai donc mis en pratique mes connaissances et différentes méthodes que j’avais acquises, comme la PNL et la Sophrologie.

J’ai accueilli cette situation de mal être et utilisé ces outils quotidiennement pour m’en sortir et je m’en suis sortie :

– J’ai retrouvé mon sourire, ma positivité, ma joie de vivre
– Je me respecte, je m’écoute
– Je suis libérée de mes peurs, de mes tensions
– J’ai retrouvé mon énergie
– J’ai retrouvé l’estime et la confiance en moi
– J’ai retrouvé un équilibre entre mon corps physique, mes émotions et mon mental
– J’ai retrouvé un vie pro et familiale épanouissante

Cela m’a permis de prendre conscience de chaque instant, le vivre et l’apprécier. Mais pour cela, j’ai dû faire un travail sur moi et prendre du temps pour moi.

La Sophrologie m’étant d’un grand secours pendant ma période « mal-être », je me suis donc formée à cette méthode auprès de l’IFS – Catherine Aliotta.

Puis après quelques temps de pratique de la sophrologie en cabinet, j’ai décidé d’élargir mes outils auprès des enfants sur La Gestion des émotions en suivant une formation auprès de Catherine Delhaise,  créatrice de la Méthode Félicitée (méthode Belge qui a fait ses preuves dans les écoles en Belgique). 

Puis, chacun avance à son rythme et différemment.
Oui, différemment car un de mes proches à été diagnostiqué « Parkinsonien ».
J’ai donc souhaité en savoir plus et l’aider, j’ai donc suivi au CHU de Rennes une Spécialisation sur l’Accompagnement des malades ayant la maladie de Parkinson. Cette spécialisation me permet d’adopter au mieux une attitude et une pratique au profil symptomatiques de chaque patient ayant cette maladie ou séquelles d’AVC, rupture d’anévrisme….

Toujours passionnée par mon métier de Sophrologue et par les capacités de l’être humain, j’ai vu lors de mes séances en individuelle que la sophrologie avait ses limites quand il s’agit de travailler sur les blessures du passé. 
C’est pourquoi, en 2019, je me suis formée à l’Hypnose pour l’intégrer dans mes séances et aller chercher le blocage à la source grâce aux techniques puissantes qu’offre l’Hypnose. 

Puis,  j’ai suivi quelques spécialisations comme lAccompagnement au Deuil et l’Arrêt du Tabac.

Aujourd’hui, je vous confirme que je suis TRES heureuse d’effectuer mon métier et d’apporter chaque jour,  une écoute, une aide, des solutions, des déblocages grâce aux outils et techniques qui me permettent de vous accompagner vers votre mieux-être.

Fermer le panneau