Comment vivre sa rentrée en toute sérénité ?

Comment vivre sa rentrée en toute sérénité ?

Comme chaque année, à la rentrée, on a souvent envie de repartir sur de nouvelles bases et reprendre le contrôle de la maison, des devoirs, des horaires, des activités… on veut être parfait(e), tout gérer et surtout mieux gérer que l’année d’avant. On se fixe alors de nouveaux objectifs et on prend de nouvelles résolutions.

Mais le changement « rythme vacances » à « rythme travail/école » n’est pas le même et nous nous mettons la pression avec des nouvelles résolutions. Ce changement devient donc un agent stressant pour nous et notre famille, nous voulons faire au mieux : jongler avec les devoirs, les activités extra-scolaire, les repas équilibrés, les courses… et nous retombons vite dans une routine qui devient stressante car nous avons peur de ne pas être à la hauteur.

Ce réadapter à ce nouveau rythme n’est donc pas si facile.

Voici quelques astuces que j’ai mise en place avec mes enfants pour faire une rentrée sereine :   

                          

AVANT LA RENTREE :

  • Faire le tri dans leur chambre, bureau, armoire (vêtements trop petits, jouets auxquels ils ne prêtent plus attention, papiers…).

  • Prévoir 1 ou 2 journées pour remettre en place les horaires du coucher, allez-y en douceur. Dans la journée, réduire de nouveau le temps sur tous les appareils électriques et les écrans (y compris les téléphones portables), ils doivent être éteints une heure avant le coucher et mis hors de la chambre.

    Pour information :

    – Un enfant de 3 à 6 ans à besoin de 12 heures de sommeil en moyenne puis peut descendre à 10 heures (vers 5-6 ans les sieste disparaissent petit à petit).
    – Un enfant de 6 à 13 ans à besoin de 11 à 12 heures de sommeil par nuit, qui se réduisent à 9h chez le pré-adolescent.

  • Prévoir 1 ou 2 journées pour remettre en place les bonnes habitudes (horaires des repas, repas équilibrés, diminution du temps passé devant les écrans)

  • Etablir des priorités mais tout en étant réaliste : pour éviter d’être submergé par le stress, pensez à bien séparer ce qui est urgent de ce qui ne l’est pas. Les objectifs fixés doivent être réalisables.

  • Accordez-vous du temps pour vous, pour vous balader, faire des choses que vous aimez.

LE JOUR DE LA RENTREE ET TOUT AU LONG DE L ANNEE :

Tout comme nous, l’enfant peut être stressé par sa rentrée, peur de ne pas y arriver, peur de perdre ses copains ou de ne pas les retrouver, peur de se retrouver seul à la cantine, peur de l’inconnu si il arrive dans un nouvel établissement…

Beaucoup de choses peuvent effectivement stresser l’enfant, que faire pour qu’il vive sa rentrée en toute sérénité ?

La première chose à faire est de dialoguer pour essayer de voir ce qui ne va pas. Lui demander ce qu’il l’inquiète, ses copains, le nouvel instituteur, l’organisation , les devoirs …

Puis essayez d’aider l’enfant à trouver des solutions pour pouvoir gérer la situation stressante. Surtout en le rendant actif car il a les solutions en lui. Nous pouvons  également lui donner nos solutions, la façon dont nous aurions réagi face à la situation qui le préoccupe, mais il est important qu’il s’exprime pour voir qu’il est capable, lui, de trouver seul, ses propres solutions.

Le stress entraîne souvent une respiration superficielle, ce qui signifie que le corps expulse plus de dioxyde de carbone qu’à l’ordinaire. Cela affecte la circulation sanguine, le fonctionnement du corps et risque d’accentuer l’anxiété. Il est donc important de maîtriser sa respiration, c’est la façon la plus simple de réduire son stress et de se calmer. Cela va également permettre à l’enfant d’augmenter sa concentration et son niveau d’énergie.

Pour cela, l’enfant doit prendre des inspirations plus lentes et plus profondes en respirant avec le ventre. Lorsqu’il inspire, il gonfle son ventre et au moment d’expirer, il vide son ventre et souffle tout doucement comme si il soufflait dans une paille, il peut faire cet exercice au moins 3 fois en soufflant de plus en plus lentement.

Il peut également s’allonger, fermer les yeux et penser à ses vacances au bord de la mer, écoutez le bruit des vagues, le vent sur la plage et imaginer que ce vent emporte tout ses soucis très loin de lui.

Il peut également prendre une douche pour se détendre et imaginez l’eau qui nettoie ses soucis afin d’enlever de son corps toutes ses inquiétudes.

Vous pouvez également, chaque soir, au moment du coucher, quelque soit son âge, lui demander de vous partager 5 moments ou choses qu’il a aimé dans sa journée, cela peut-être le repas de la cantine, le cours d’un professeur, les discussions avec ses amis, une bonne note, le temps qu’il fait… Restez toujours sur du positif, si il vous dit les choses négatives qui lui sont arrivées, basculez sur des choses positives. Le but est qu’il se couche avec des idées positives dans sa tête. Mes enfants adorent ce petit rituel même en grandissant, c’est un moment privilégié que votre enfant a avec vous et  qu’il ne partage pas avec son frère ou sa sœur.

Enfin, pour éviter que votre enfant stress ou devienne trop actif, il est important de ne pas trop le charger d’activité extra-scolaire car l’enfant n’a plus de temps pour lui, pour son monde à lui. Il court d’une activité à l’autre et ne prend pas le temps de créer lui-même ses propres plaisirs.

Prenez chaque rentrée comme une nouvelle aventure, une nouvelle expérience et lâchez-prise sur les obligations, vos obligations que vous vous mettez, la rentrée n’est qu’une date dans le calendrier !

Bonne rentrée….

Catherine de Sophro-sérénité

Laisser un commentaire

Fermer le panneau